La voleuse de secrets, Brenda Drake, Tome 1 [CHRONIQUE] ♡

Prix: 15.00 €

Maison d’édition: Editions Lumen.

Nombre de pages: 492.

Date de sortie: 2 juin 2016.

Genre: Fantastique.

Résumé: « Fervente lectrice, passionnée d’escrime, Gianna a perdu sa mère à l’âge de quatre ans. Elle visite pour la première fois l’Athenæum, l’une des plus anciennes bibliothèques de Boston, accompagnée de ses deux meilleurs amis, quand elle remarque le comportement étrange d’un mystérieux jeune homme. L’inconnu finit même par se volatiliser presque sous ses yeux, penché sur un volume des Plus Belles Bibliothèques du monde. Lorsque Gia s’approche à son tour de l’ouvrage, elle se retrouve transportée de l’autre côté du globe, à Paris, dans une magnifique salle de lecture dont une bête menaçante arpente les rayons, comme elle ne tarde pas à le réaliser avec un frisson… La jeune fille vient de mettre le doigt dans un terrible engrenage : une poignée de bibliothèques anciennes mène en effet vers un monde où magiciens, sorcières et créatures surnaturelles s’affrontent depuis des siècles pour éviter que le peuple des hommes ne découvre leur existence. Gia apprend qu’elle est l’une des Sentinelles chargées de protéger cette société secrète. Pire encore, qu’elle est la fille de deux de ces guerriers d’exception – une union interdite – et que sa naissance n’est autre que le présage de la fin du monde. Une malédiction qui lui interdit absolument de se rapprocher d’Arik, l’inconnu aux yeux noirs de l’Athenæum… Bestiaire fabuleux, objets magiques, voyage entre les univers… Jamais plus vous ne regarderez un vieux livre poussiéreux du même œil ! Avec La Voleuse de secrets, Brenda Drake vous entraîne à la suite de Gia dans une quête initiatique périlleuse et riche en révélations. »

Coucou les lecteurs ! 🙂

Ce matin, j’ai finis le roman de Brenda Drake, La voleuse de secret. Je ne sais pas si quelques-uns d’entre vous l’ont déjà lu, je pense que oui. 🙂

J’expose avec vous mon avis, fraîchement réfléchit.

Déjà, on commence le bouquin avec beaucoup de suspense. A peine les lignes déjà entamées que Gia se retrouve plongée dans un roman, dans la plus grande bibliothèque de Boston. Cette jeune fille, à l’air tout à fait ordinaire mais qui cache tellement de secrets, d’où le titre du livre 🙂

J’ai beaucoup apprécié ma lecture, très envoûtante et fluide, on arrive facilement à rentrer dans l’histoire. La couverture est sublime, des pages très agréables à lire, comme Harry Potter ou encore Did I Mention I Love You d’Estelle Maskame. Je n’irais quand même pas jusqu’à dire que ce livre m’a touchée ou est un coup de cœur, mais c’est une lecture que je conseille quand même pour les amoureux du Fantastique.

Il y a beaucoup de personnages, c’est pourquoi je ne pourrais pas tous vous les citer :(. Mais, ce que je peux vous dire c’est que mon préféré reste Gia. Dès qu’elle apprend son histoire et qui est sa véritable famille, on s’attend à ce qu’elle soit complètement bouleversée. Ce n’est pas le cas. Elle apprend quand même qui est son père, que sa « Nana« , sa grand-mère est en fait une sorcière blanche qui la protégeait de la prophétie qu’elle devait accomplir. C’est un personnage qui m’a énormément bouleversée, elle est forte mentalement et physiquement, pour moi, c’est une héroïne et cela faisait longtemps que j’attendais une histoire avec une véritable héroïne. Quant aux personnages masculins, mon préféré est Arik. Très séduisant, intelligent et gentil, il incarne également la figure du héros. Il y a une histoire d’amour entre les deux personnages d’ailleurs mais ce n’est vraiment pas ce que l’auteur veut mettre le plus en avant.

Personnellement, j’ai trouvé le livre très attractif pendant les 150 premières pages, on en apprend plus sur les personnages principaux, leur histoire, ce qu’ils font. Ensuite, de la page 150 à la page 350 j’ai lu le livre en diagonale.

Trop monotone… Je me suis ennuyée un peu, on en savait beaucoup trop sur Gia, sur ses descendants. J’ai trouvé que c’était très tiré par les cheveux, ce n’est qu’à la fin que Gia et ses compagnons affrontent le plus grand sorcier de tous les temps. C’est à partir de cet instant précis que je me suis dit :

ENFIN !

Je me suis vraiment demandé :

Quand est-ce que la hiérarchie de la famille allait se terminer ?

Il était bien mais ce n’est pas ce à quoi je m’attendais. Après si nous faisons attention à la taille du résumé et celle du livre, on se doute forcément qu’il y aura énormément de « Blabla » de la part de l’auteur.

J’ai aimé ce livre, cela fût un moment quand même agréable. Mais j’ai finalement été déçue car ce à quoi je m’attendais est très différent de ce que j’ai découvert. :/

Je vous souhaite une bonne journée et vous dis à bientôt pour de nouvelles aventures livresques.  🙂

Sarah.

2016-11-22 (1).png

 qu_9782371020795

Publicités

Harry Potter et l’enfant maudit, J-K Rowling. [CHRONIQUE] ♡

Bonjour les lecteurs ! 🙂

Aujourd’hui j’ai envie de vous parler de Harry Potter et l’enfant maudit la pièce de théâtre de la fabuleuse J-K Rowling, une de mes auteurs préférées par excellence ! 😀

La pièce a été écrite par Jack Thorn avec, comme base, la fameuse écrivaine et a ensuite été mise en scène par John Tiffany. Elle est jouée pour la première fois à Londres, le 31 Juillet 2016 au Palace Théâtre.

Le roman en français est paru en France chez Gallimard, le vendredi 14 octobre au prix de 21€.

Je n’ai pas voulu le lire en anglais, même si je me tâte quand même à l’acheter car il est juste magnifique, et je suis une grande fane.

Je l’ai acheté en avant première de la sortie du livre à minuit au centre culturel Cultura de Bordeaux-Bègle. C’était super, une bonne ambiance avec plein d’étoiles dans les yeux. J’étais surexcitée à l’idée d’avoir ce livre : je l’ai donc dévoré !

Sans plus attendre je vous met le résumé et j’exposerais mon avis après 🙂

« Être Harry Potter n’a jamais été facile et ne l’est pas davantage depuis qu’il est un employé surmené du ministère de la Magie, marié et père de trois enfants. Tandis que Harry se débat avec un passé qui refuse de le laisser en paix, son plus jeune fils, Albus Severus, doit lutter avec le poids d’un héritage familial dont il n’a jamais voulu. Le destin vient fusionner passé et présent. Père et fils se retrouvent face à une dure vérité : parfois, les ténèbres surviennent des endroits les plus inattendus. »

C’est un roman qui comporte 350 pages, je l’ai lu au début du mois de Novembre.

Étant donné que c’est une pièce de théâtre, j’ai eu beaucoup de facilité à le lire, c’était très fluide comme lecture et surtout très envoûtante.

J’ai trouvé la qualité du livre appréciable et cela ne m’a pas fait mal aux yeux contrairement à quelques livres qui sont parfois avec des marges trop petites et des pages trop blanches.

C’est une histoire qui se déroule 19 ans plus tard, le jeune Albus est un des personnages principal de ce roman, mais personnellement, au départ, j’ai été surprise : je le trouvais vraiment détestable. Harry, même s’il est victime d’un passé douloureux, ne fait que se plaindre ! Il est d’une morosité à toute épreuve. Ce début de roman m’a vraiment perturbé.

Le fils de Drago, Scorpius, est un personnage accrocheur. Il a un grand cœur, on peut se confier à lui, il est à l’écoute et ne se plaint qu’une fois dans le livre. Il vit dans un monde égoïste, lui qui a perdu sa mère et qui reste toujours souriant et optimiste.

Les autres personnages n’ont pas changé, Ron est toujours aussi drôle et stupide, Hermione toujours aussi intelligente.

Ce qui m’a énormément surprise c’est (SPOILER), Voldemort a eu un enfant avec Belatrix Lestrange ! C’est extrêmement recherché quand même, vous ne pouvez pas vous rendre compte du choc que j’ai eu ! Le meilleur passage du livre , c’est là que tout se déroule: le retour de Cédric, le retourneur de temps, le monde sous la domination de Voldemort.

C’est un inversement total et réussi du monde d’Harry Potter !

J’ai apprécié cette lecture même si je m’étais imaginé des choses qui ne sont pas arrivés…

Le passage que j’ai le moins aimé dans ce roman est celui où Harry donne sa couverture à Albus. Cette scène devait être touchante. Cependant je l’ai trouvée négative, pas du tout familiale… froide.

C’est un roman que je conseille à tous les lecteurs, fans d’Harry Potter et du genre fantastique. Il est magnifique même si il est différent des premiers romans de J-K Rowling.

En espérant que cette chronique vous a plu (c’est ma première, donc je pense qu’elle ne sera pas parfaite:)), et que pour toutes celles et ceux qui ont peur de le lire, je vous ai rassurée 🙂

C’est un très bon livre, une belle lecture ! 🙂

A très bientôt pour de nouvelles aventures,

Sarah.

telechargement-1 2016-11-21.pngtelechargement

Bienvenue !

Bienvenue sur Le journal intime du libraire ! 😊

Je me met au défit où j’ai été identifiée de lire 1 Harry Potter chaque mois pendant 7 mois ! 💪

Cela va me rappeler mon enfance au côté de Ron, Hermione et Harry 😀 je suis toute exitée ! 😃

La prochaine chronique sera publiée dans la semaine, en attendant, bonne lecture à tous ! 😃

Sarah.